AfterWeb

Ça pourrait être le titre d’un roman de science-fiction et pourtant c’est mieux que ça. C’est le monde des applications interactives enrichies sans URL. La nouvelle génération dans l’interaction.

Aujourd’hui, en plus de savoir que les sites internet ne représentent quasi aucune valeur ajoutée à ceux qui les détiennent (on ne refera pas l’histoire des modèles d’affaires qui tardent à livrer), il devient urgent de proposer des expériences uniques à chaque utilisateurs. Parce qu’un utilisateur ne rapporte rien, un fan oui. Un convaincu travaillera pour vous, un visiteur vous coûtera de la bande passante. Un fan reviendra, dépensera. Un fan participe, communique, partage. Pour lui, il fallait proposer ce que le Web ne pouvait offrir. Une expérience unique. Mieux, être présent en permance dans son champ de vision.

Pour un tel résultat il fallait une technologie à la bonne place, du côté de la solution et non plus du problème.

Adobe l’a fait avec AIR. AIR est un run-time qui permet d’encapsuler des applications développées autour de la suite Flash Adobe et de les rendre téléchargeables et compatibles sur toutes les plateformes simultanément (Mac/PC/Linux/Smartphone). Je vous entends…mais c’est quoi encore ça? …c’est simple, c’est promis🙂

Exemple : Twitter, symbole de cette révolution  a imposé par sa simplicité volontaire (160 caractéres) le principe de l’interaction en mouvement. On dit vite ce que l’on sait, voit, pense, mange et on continue. TweetDeck est une RIA (Rich Interactive Application) qui communique avec et à travers votre profil sur Twitter mais sans que vous ayez à aller sur le site Web. Twitter devient en plus lisible, classable, profitable, personnalisable. À partir de votre support du moment (ordinateur, smartphone).

Bref, on ne va plus sur le Web, on utilise internet. Ca change tout. Et l’icône TweetDeck est sous votre nez tout le temps…

Facebook l’a bien compris et a annoncé aujourd’hui son move à l’AfterWeb. Son desktop est déjà disponible et ce n’est qu’n début nous promettent-ils. Ils ouvrent le feed des utilisateurs aux développeurs…donc ils ouvrent la porte à une marée de micro applications téléchargeables qui vont augmenter l’expérience de l’utilisateur dans ses actions live en lui proposant de les mash-uper, mixer, triées, redistribuer dans l’instant…le ciel sera la limite. Facebook signe donc la fin de son bail unique avec le Web et s’en va dans le monde du RIA.

La guerre larvée entre Twitter et Facebook n’est certe pas très loin mais avouons que ces décisions nous donnent le La sur ce qui s’en vient. Il n’y a qu’a regarder le site d’Apple...

On parle beaucoup de la dématérialisation du Web. Du sucre dans de l’eau…invisible mais partout, sans URL..Juste une connexion dans les airs et vos micro applications sous vos doigts vous mettent en relation de façon ultra-personnalisées, instantanées.

Invisibles ? Pour ça, pensez à désactiver la géolocalisation de votre smartphone…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s